La philosophie du domaine et son terroir

Basé à Echevronne, le domaine Jean Féry et Fils est un domaine familial dont l’histoire récente se confond avec celle des Hautes Côtes : « Un pays où les gens ont du cœur et le sens de l’effort », aime à répéter Jean-Louis Féry, son propriétaire.

Un bon raisin, pour faire un bon vin

Les grands cuisiniers ne cessent de le répéter aujourd’hui : on ne peut faire de bons plats qu’avec de bonnes matières premières ! C’est aussi la conviction profonde de Jean-Louis Féry qui dirige le domaine Jean Féry et Fils : ce sont de bons raisins qui font un bon vin.

De bons raisins, ce sont des raisins respectés en excluant l’utilisation de produits chimiques.

Mais ce sont aussi des vignes qui donnent le meilleur d’elles-mêmes, quelque soit le millésime : cela nécessite de s’adapter au temps et aux intempéries de l’année.

Les années de trop grosse production, faire des « vendanges vertes » (retirer des raisins avant qu’ils ne mûrissent) pour préserver une concentration suffisante dans les raisins que l’on garde sur le cep pour les vendanges.

Attendre avant de vendanger une parcelle si le raisin n’y est pas suffisamment mûr.

Trier les raisins gâtés quand la pluie et l’humidité ont provoqué la pourriture des grappes…

Une qualité préservée, quelque soit le millésime.

Le vin, une alchimie complexe

Chaque vin est bien le résultat d’une alchimie complexe entre un terroir, la qualité des raisins récoltés, les conditions climatiques du millésime, et le savoir-faire du producteur.

Pas de science exacte, donc, dans l’élaboration d’un vin, produit naturel par excellence ! Mais des méthodes qui peuvent faire la différence si elles prennent résolument le parti de la qualité. Dussent les quantités en souffrir…

Le Bourgogne : un vin de cépage, mais pas seulement

En Bourgogne, tous les grands vins sont issus d’un seul cépage :

  • Pour les vins rouges : le pinot noir,
  • Pour les vins blancs : le chardonnay.

Qu’est-ce qui fait la différence alors entre un vin rouge de Gevrey-Chambertin et un de Morey-Saint-Denis ? Entre un vin blanc de Puligny-Montrachet et un de Pernand-Vergelesses ?

C’est le terroir sur lequel les raisins ont poussé.

C’est le terroir qui fait la différence.

Chaque terroir a sa personnalité, son identité propre, dépendant d’une multitude de critères : la nature du sol, mais aussi le sous-sol, l’altitude, l’exposition au soleil, le degré de la pente,… Un terroir en Bourgogne peut ne mesurer que quelques mètres carrés !

Pour que ces terroirs se révèlent pleinement dans les raisins qui y sont cultivés, une seule solution : pratiquer une viticulture respectueuse de la terre et de l’environnement. C’est ce que Jean-Louis Féry a bien compris et applique chaque jour dans ses vignes.

Respecter la nature, avec le parti-pris de la qualité.

Une équipe

Toutes les personnes qui travaillent au domaine sont mues par la même passion du vin, dans le respect de la nature… et du dégustateur.

Leur mot d’ordre : faire plaisir… et se faire plaisir : en proposant des produits dont ils sont fiers, et en travaillant ensemble dans la bonne humeur !

Bien sûr, les hommes de cette équipe peuvent être aussi des femmes… avec leur sensibilité, leur esprit pratique, et leur propre réceptivité à la dégustation.

Jean-Louis Féry, l’homme de cœur,

Madame Marcelle Féry, mère de Jean-Louis, dont la présence incarne chaleureusement la tradition et l’histoire du domaine,

les tâcherons qui, chaque jour, veillent sur les vignes, effectuant tous les travaux nécessaires, du labour à la taille,

… et tous les vendangeurs qui souvent reviennent d’année en année, apportant leur bonne humeur et leur énergie dans ces moments magiques de convivialité que sont les vendanges.